Get Adobe Flash player

Non classé

Phytothérapie et régime

les plantes pour un régime

 

La phytothérapie peut aussi être d’une très précieuse aide pour les personnes souhaitant perdre du poids de façon durable. Il est toutefois très important de prendre conscience que pour perdre du poids et ne pas en reprendre, il est indispensable d’associer à un équilibre alimentaire. Celui-ci doit être non privatif afin de ne pas susciter de frustration.

 

L’aide et la prise en charge d’un tel équilibrage peut se faire avec le soutien d’un naturopathe spécialisé en phytothérapie.

 

Ainsi, il existe certain coupe fin telle que la gomme de caroube ou le fucus. En effet, le fucus est une algue brune des mers tempérées riche en sels minéraux, oligo-éléments, vitamines et iode. Cette algue en se réhydratant augmente de volume provoquant la sensation de satiété. De plus, sa richesse en minéraux et vitamines peut compenser d’éventuelles carences liées à la restriction alimentaire.

 

Pour ma part, avant d’engager un régime, il est important de détoxiquer l’organisme. De plus, une prise en charge globale du corps et de son acceptation s’avère indispensable.

 

Prendre conscience de son corps, de son fonctionnement, accepter ses imperfections, aide à pérenniser les effets d’un régime.

naturopathie

Partager :

Le gingembre et ses propriétés

gingembre

 

Nous voila à la sortie de l’hiver, l’instabilité et l’alternance de journées ensoleillées et de journées fraiches et pluvieuses favorisent le développement de nombreuses pathologies hivernales. Votre organisme très sollicité est fragilisé. Votre digestion peut s’avérer un peu plus délicate et difficile car votre foie, émonctoire principal, est surchargé.

 

Le gingembre (zingiber officinale) va vous aider. Cette plante vivace, de taille moyenne, originaire d’Asie du Sud-est, est principalement utilisée pour son rhizome en phytothérapie. Cette racine est principalement constituée d’amidon, d’oléorésines et de nombreux sesquiterpènes (curcumène, zingibérène…). Sa forte saveur résulte de la présence de gingérols.

 

Sa consommation à doses thérapeutiques favorise la sécrétion de salive, de sucs gastriques et de bile. C’est un excellent anti nauséeux que l’on utilise pour éliminer le mal des transports, le mal de mer, ou avant une chimiothérapie afin d’en limiter les effets secondaires.

 

Le gingembre doit toutefois être utilisé avec beaucoup de prudence car il peut être en interaction avec de nombreux médicaments. Nous pouvons citer par exemple les antidiabétiques, l’insuline, les inhibiteurs calciques, les anticoagulants. il est déconseillé lors de problème d’obstruction des voies biliaires.

 

Cette plante peut être utilisée sèche ou fraiche sous forme de poudre en gélule ou de jus.

 

naturopathie

Partager :